Powerpoint ou Prezi ?

Je ne vais pas ici vous faire l’affront de vous expliquer comment vous servir de Powerpoint, si vous êtes là, c’est que vous en savez certainement autant que moi. En revanche, concernant Prezi, la connaissance est généralement plus floue. Je vais donc tenter de vous donner les clés qui peuvent vous permettre de faire le bon choix.

Les avantages et les inconvénients

Vous allez voir, ne sont pas exclusivement techniques, car c’est aussi dans la pratique que certains points diffèrent.

Mais avant tout, je préfère vous le dire tout de suite, je ne pousse pas à la consommation de Prezi, sauf si vous faites la promotion de la Nautamine ou du Nausicalm (comprimés contre le mal de mer). Je m’explique tout de suite sur ce point, et ceux d’entre-vous qui ont déjà assistés à une présentation Prézi, savent de quoi je parle.

En effet, ce logiciel a pour particularité principale, de pouvoir zoomer vers des zones prédéterminées par l’utilisateur en navigant à la manière d’un Mind-Mapping. C’est à dire que vous pouvez à l’infini ou presque, prévoir d’approfondir un sujet par l’intermédiaire de zooms successifs.

Pour illustrer mon propos, imaginez que vous vouliez faire découvrir votre fabuleux hamburger bio zéro calorie à un investisseur pointilleux. Vous allez vouloir lui présenter votre produit dans ses moindres détails pour le faire craquer. Alors vous vous dites Powerpoint? Heu…et pourquoi pas Prezi! Après quelques péripéties techniques, dont je parlerai dans un autre article, vous êtes fier de votre création, et vous dégainez votre présentation devant votre investisseur affamé.

Silence dans la salle, seul le rétroprojecteur laisse entendre un léger souffle délicat. Sur l’écran, un magnifique Hamburger trône au milieu d’une page très design dans des tons taupes travaillés. Il est 11h45, l’assistance salive. C’est là qu’il va falloir être habile pour faire avaler à votre assemblée le petit comprimé bleu qui stabilise les estomacs fragiles, parce qu’à partir de maintenant, ça va secouer.

Armé de votre souris, vous cliquez sur le morceau d’oignon qui dépasse derrière la tomate. Zoom instantané sur l’Amaryllidacea (c’est la famille de l’oignon).  Contraction de l’œsophage dans le public, mais personne ne bronche. Vous vantez alors les mérites de la culture bio, et pour appuyer votre discours, vous descendez au niveau de la molécule. Clic. Zoom violent. L’échelle est très petite, le discours passionnant. Apparition de la structure atomique agrémentée de flèches et de noms savants. Tout le monde suis. Votre auditoire s’habitue, et flotte dans l’infiniment petit. Mais ils n’ont pas encore compris que dans à peine une seconde, vous allez développer le CV de la tomate. Clic. Zoom arrière. La remontée à la surface est impitoyable. Retour au Hamburger plein pot sans palier de décompression. A gauche, la tomate. Clic. Zoom avant. Les visages palissent. Marjorie, à droite, repense à dimanche dernier, aux montagnes Russes du Parc Asterix. Spasme. Le voyage intérieur dans le sandwich est devenu un cauchemar, et certains espèrent secrètement que vous n’allez pas zoomer dans la viande, ou dans le sésame. Mais si. Vous cliquez, zoomez, dézoomez, virevoltez entre le gigantesque et le minuscule. Hors de question de squeezer la moindre interaction. Ça représente beaucoup de travail. Paul, au fond n’a pas l’air bien. Il sort en montrant son téléphone prétextant un appel urgent. Les autres le suivent du regard, envieux, pourquoi n’y ont-ils pas pensé plus tôt.

Ouf, dernier zoom arrière du fin fond de l’atome de sauce aux pickles. L’image est stable, la salle mouvementée. Attraction terminée. Personne ne fait la queue pour un deuxième tour.

Vous êtes ravi de votre démonstration, et vous attendez les applaudissements. Mais, Prezi, c’est comme en voiture, celui qui conduit n’a jamais mal au cœur. Les rescapés ont l’air médusés, mais la vérité, c’est qu’ils sont malades.

Je reprends donc mon analyse. Comme tous les logiciels, la tentation est grande d’utiliser toutes les fonctionnalités que Prezi propose, et Powerpoint n’a rien à lui envier de ce côté-là. D’aucun ont déjà largement abusé des animations en spirales ou des textes arrivant mot par mot en faisant des petits bons printaniers. Mais là où ces abus dans Powerpoint restent cantonnés au mauvais gout, dans Prezi, ils peuvent vous rester sur l’estomac.

Il n’en reste pas moins qu’il soit possible de faire un beau Prezi efficace, mais cela demande beaucoup de temps en conception pour utiliser à bon escient les atouts du logiciel, et offrir une expérience ludique et pédagogique au spectateur. L’inconvénient c’est que vous serez le seul à pouvoir modifier le contenu, à moins de former vos collaborateurs réticents au changement.

Si vous n’avez en revanche pas beaucoup de temps à consacrer à l’apprentissage, et que vous voulez partager votre présentation avec vos collaborateurs ou vos clients, vous avez intérêt à utiliser Powerpoint qui vous garantira une mise en œuvre rapide et évolutive dans un environnement logiciel largement répandu.

No Comments

Sorry, the comment form is closed at this time.